Menu

Co - construire ensemble un avenir durable pour le territoire de l'Artense




Église de Cros (63810): Inauguration de l’exposition de la châsse médiévale


Discours d'inauguration de la châsse médiévale restaurée de Monsieur Samuel GIBIAT, Conservateur des monuments historiques DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, exposée en la chapelle du Précieux Sang

Église de Cros (63810):  Inauguration de l’exposition de la châsse médiévale

Monsieur le Maire, Mon Père, Mesdames, Messieurs,

Je tiens à remercier les organisateurs de cette célébration de m’avoir convié à assister à la présentation de la châsse médiévale de Cros récemment restaurée, dans le nouvel écrin offert par la chapelle du Précieux Sang. J’ai eu grand plaisir à accompagner ce projet, qui m’avait été présenté en juillet 2020 par une délégation enthousiaste du conseil municipal et de l’association Histoire, Patrimoine et Terroir présidée par M. Lénaud, que je salue tout particulièrement ici, aux côtés de Monsieur le Maire et de Monsieur le Vicaire général du Diocèse. Je suis particulièrement heureux que ce projet de restauration et de nouvelle présentation de cette petite châsse de type limousin du 13e siècle, au sein d’une belle vitrine sécurisée, ait pu être mené à bien, avec l’accompagnement scientifique et financier de la direction régionale des affaires culturelles, que je représente ici aujourd’hui. La qualité et la délicatesse du travail de restauration effectué par Mmes Carine Bayol et Shéhérazade Bentouati, dans le respect des règles déontologiques de la charte de Venise mais aussi de l’histoire de l’œuvre, et par l’atelier des Vitrines Vendôme, se recommandent d’elles-mêmes et je tiens à les en féliciter tout particulièrement.

L’accompagnement des projets de conservation et de restauration des objets mobiliers protégés au titre des MH est une attribution réglementaire de la conservation régionale des monuments historiques, service de la direction régionale des affaires culturelles Auvergne-Rhône-Alpes, en lien étroit avec la conservation départementale des antiquités et objets d’art.

Le patrimoine d’art sacré occupe une place prépondérante dans les actions de récolement, de sécurisation, de conservation et de restauration du patrimoine mobilier protégé au titre des monuments historiques, tant à l’échelle nationale qu’au niveau du département du Puy-de-Dôme qui compte pas moins de 3 100 objets protégés au titre des monuments historiques.

Chaque année, à l’échelle de l’Auvergne, nous accompagnons environ 30 projets de restauration d’objets mobiliers classés ou inscrits, tant par des actions de conseil quant au parti de restauration et de présentation que par des subventions très incitatives d’aide financière en faveur des collectivités territoriales (soit 40 à 50% du montant global des travaux), des associations ou des particuliers qui en sont propriétaires. Ces opérations représentent un investissement global de l’ordre de 372 000 € sur les quatre départements de l’ancienne région Auvergne en 2021, sur une dotation d’intervention de 839 000 € ; dont 53% sont apportés par l’État, soit sous forme de subvention, soit en gestion directe pour ce qui est du patrimoine mobilier appartenant à l’État.

Pour terminer, mes vœux se joignent au ceux de la municipalité et de l’association pour qu’un public nombreux, fidèles de la paroisse, visiteurs et amateurs d’art, puissent venir apprécier la chapelle du Précieux Sang autour de son ornement éponyme et le plus emblématique.

Je vous remercie de votre attention.
 
Samuel Gibiat
Conservateur des monuments historiques
DRAC Auvergne-Rhône-Alpes

Lu 54 fois


Nouveau commentaire :